Yuzhi ZHOU

“Chacun a déjà rêvé de se balader seul, sans un bruit, sans un passant, dans les rues d’une ville. De se laisser guider par ses pas, et où la résonnance de chaque foulée devient le seul bruissement qui retentit.
Face aux peintures de Zhou Yuzhi, ce calme apparaît soudain, et nous sommes transportés dans ces paysages déserts et solitaires. Comme si le temps c’était soudain arrêté, comme si la société s’était mise sur pause le temps d’une nuit, sous le regard du peintre. Mais ces vues sur des rues infréquentées ne semblent pas réellement exister. Ces situations semblent finalement sorties directement de l’imagination de l’artiste, nous laissant que peu de repères. Tel un désir profond de solitude, de sérénité, qui s’appose sur la toile sous la forme d’une ville qui dort.
Une atmosphère omniprésente domine l’ensemble des tableaux, un camaïeu de gris compose les paysages, nous désorientant aussi bien qu’il nous subjugue. Le ciel, couvert de nuages opaques, nous fait perdre toute notion de temps. Seules quelques éclaircies illuminent les bâtiments, comme pour mettre en valeur l’architecture d’un restaurant de quartier, d’un immeuble coloré. Ces instants pourraient alors représenter la pleine nuit, où les lampadaires de la ville s’allument et se reflètent sur les édifices. Ces moments pourraient aussi dépeindre une journée orageuse, où les rayons du soleil ne parviennent que rarement à percer l’épaisse couche de brume. La population a, dans les deux cas, déserté, pour se mettre à l’abri. ” Texte: Angèle Imbert « l’Officeil Galeries & Musées »

Après des années de recherche en France, ZHOU Yuzhi est attentif à la représentation la composition architecturale, il s’agit de créer son propre thème.
Le contenu de ses œuvres, composées des maison, des routes et des plantes. La couleur et la structure exprime son moi intérieur. Les vues intérieures sont depuis toujours à l’origine de l’art de ZHOU Yuzhi. Par conséquent, il n’aime pas utiliser le mot « paysage » pour décrire son travail. Ses oeuvres donc plus orienté vers des « ressouvenir » et des « émotion naturelle » que vers des représentations le paysage vu par les yeux.
La musique a de l’attrait pour lui. La musique souple de piano classique, l’accompagnement à sa création. Dans le processus, il est isolé du monde extérieur. Plongé dans un environnement calme et tranquille dans son monde idéal, nous semblons entrer le silence.

ZHOU Yuzhi est né à Xi’an, dans la province du Shaanxi (Chine) en 1988. En 2011, il obtient son diplôme à l’École des Beaux-Arts de Xi’an en se spécialisant dans la pratique de la peinture à l’huile. La même année, il est venu en France. De 2013 à 2017, ses œuvres ont été exposées à plusieurs reprises à Xi’an.
ZHOU Yuzhi vit et travaille actuellement à Paris.